Alors que les températures deviennent glaciales, le vin chaud envahit les échoppes de rue, les bars et même certains restaurants. Pourtant, il n’y a rien de plus facile et rapide à préparer qu’un vin chaud.

Il est la vedette incontournable des fêtes de fin d’année et la star incontestée des marchés de Noël : le vin chaud est de retour ! Dégusté dans toutes les contrées du monde, il dégage des effluves aromatisés auxquels il est bien difficile de résister lorsqu’on croise sa route au détour d’un chalet en bois. Et à l’image de nombreux plats célèbres, il existe autant de recettes qu’il y a d’amateurs.

Certains préfèrent le vin chaud avec des notes fruitées, quand d’autres y ajoutent volontiers des bâtons de cannelle en quantité généreuse. Les plus connaisseurs prennent même le risque de mélanger avec parcimonie plusieurs types d’alcools et d’épices en tout genre, histoire d’obtenir un breuvage unique. Quel que soit vos préférences, il y a pour tous les goûts et toutes les envies.

Alors si vous ne souhaitez pas attendre de vous balader dans un marché de Noël pour déguster cette charmante boisson, voici une recette d’une simplicité extrême à suivre pour réaliser un délicieux vin chaud. La préparation ne prend que 15 min, montre en main.

Les ingrédients

  • 1,5l de vin rouge (bordeaux, bourgogne ou pinot noir)
  • 160gr de sucre blanc ou sucre roux
  • 1 zeste de citron
  • 1 zeste d’orange
  • 1 orange
  • 2 bâtons de cannelle
  • 2 étoiles de badiane (anis étoilé)
  • 2 clous de girofle
  • 1 morceau de gingembre émincé
  • Une petite pincée de noix de muscade

La préparation

La préparation est la partie la plus simple de la recette :

  • Versez tous les ingrédients, sauf l’orange, dans une casserole. Portez très doucement à ébullition et laissez frémir 5 minutes.
  • Une fois prêt, passez le liquide obtenu à travers une passoire pour enlever les morceaux des gros ingrédients.
  • Disposez des rondelles d’orange au fond des verres et servez le vin très chaud. La température idéale se situe entre 60 et 70 degrés.

Le choix du type de vin est libre. Dans la très grande majorité des cas, ce sont les vins rouges qui sont utilisés : bordeaux, bourgogne ou pinot noir. Mais certains dérogent à la règle et réalisent leur vin chaud avec un vin blanc. Aussi surprenant que cela puisse paraitre, le goût est tout aussi agréable pour le palais. Quel que soit vos préférences, faites tout de même attention à ne pas sélectionner un vin haut de gamme. Il ne s’agit que d’un vin chaud auquel on va ajouter tout un ensemble d’épices et d’ingrédients. Ça serait dommage de gâcher un grand cru.

Selon vos goûts personnels, il est aussi possible de rajouter des épices supplémentaires. Certaines recettes préconisent des graines de cardamone, des gousses de vanille ou du genièvre. Dans tous les cas de figure, cela dépend du goût que vous souhaitez obtenir. Gardez en tête que certaines épices possèdent des parfums très forts et qu’elles doivent être intégrées en quantité limitée.

Vous l’aurez compris, le vin chaud est une recette facile, rapide et qui réchauffe les cœurs en ces fêtes de fin d’année. Santé !