Cette méthode d’amincissement par le froid permet de brûler 30 pourcent des cellules graisseuses sur une zone localisée en 2 ou 3 séances. Nous avons assisté à une de ces séances pour vous.

Vous souhaitez éliminer quelques poignets d’amours avant les vacances afin  de vous transformer en la plus belle étoile de mer des plages. L’institut Intemporel, un salon esthétique située à Oberpallen concrétise votre souhait !

A Oberpallen dans salon d’esthétisme, à l’institut Intemporel, on propose des séances pour cette méthode d’amincissement depuis 3 ans déjà. C’est la gérante, Pascale Gobert , qui en a eu l’idée après avoir vue une émission sur ce sujet à la télévision. « Les chercheurs ont découvert par hasard que les cellules graisseuses sont les seules à être fragile au froid. Ils ont constaté que les personnes obèses qui mangeaient beaucoup de glaces avaient les joues creusées à cause du froid. » Cette technique est rendue possible grâce à une machine de haute technologie et au coût relativement élevé, entre 10.000 et 20.000  euros. Munie d’une ventouse qu’on appliquera sur la zone à traiter, la machine absorbera l’ama graisseux et fera chuter la température de la zone entre moins sept et moins dix degrés. « Il faut entre 6 et 8 semaines pour voir apparaître les résultats, après une séance d’une heure », confie Pascale. « Mais il faut comprendre qu’il faut deux à trois séances pour que ça agisse totalement. » De plus, selon une des esthéticiennes, il faut minimum 3 centimètres de graisses pour pouvoir utiliser la ventouse correctement.

Les zones à traiter varieront entre les cuisses, le ventre, les bras, les hanches, la culotte de cheval et les genoux. Pour la cliente présent ce jour-là pour une séance sur le bas ventre, « l’opération n’est pas douloureuse, mais je sens que c’est froid ». Heureusement après quelques minutes, cette sensation s’est totalement dissipée car le froid a provoqué un endormissement de cette même zone.

Une technique non sans risques.

Au départ réservée pour les chirurgiens esthétiques, cette méthode s’est démocratisée pour le secteur de l’esthétisme car elle n’impliquait pas d’acte chirurgicale. Pascale a donc été la première a munir ses salons d’esthétique au Luxembourg du brûleur de graisse. «  Il faut quand même faire attention. Il faut suivre une formation pour manipuler la machine car il y a déjà eu ailleurs des catastrophes où des gens ont été brûlés par le froid ! » Une membrane mal ajustée peut en effet provoquer des brûlures par le froid nous explique-t-elle. Et avant de se lancer dans l’aventure, chaque client doit au préalable remplir une fiche médicale, nous assure Pascale. «  Par exemple, on a déjà eu une personne qui était allergique au froid, nous n’avons donc pas pu faire la séance. » Enfin, bien qu’essentiellement pratiqué par la gente féminine, certains hommes pratique aussi la cryolipolyse nous témoigne Pascale. « Ils sont beaucoup moins nombreux, mais il y en a ! » Car oui, les hommes aiment également enfiler leur plus beau maillot de bain afin de se prélasser sur le bord des plages à la recherche d’une séduisante étoile de mer célibataire.