Un petit marché bio se tient tous les vendredis dans une ferme d’Habergy. Une occasion en or pour les habitants qui désirent se fournir en produits frais et sains. 

Luc Koedinger et Natalia Costea sont des patronymes qui ne vous disent peut être rien. Pourtant, ils font le bonheur de dizaines d’habitants de la région avec leurs produits frais et bio. Les deux acolytes gèrent en effet ensemble une coopérative agricole baptisée Lumbrikina, en hommage à leur premier collaborateur au jardin, le lombric.

Depuis la mi-juin 2018, Luc et Natalia ont ouvert les portes du P’tit marché bio d’Habergy dans un bâtiment de l’exploitation agricole. On y trouve des fruits et légumes de saison, cueillis le matin et vendus le soir même, des œufs bio, des produits transformés en hiver, des confitures et du pain maison au levain 100% blés anciens. Le marché est accessible tous les vendredis de 16h à 19h, et le magasin de la ferme les samedis de 9h à 12h.

Coopérateurs de Climax Perma-coop, le maraichage et l’arboriculture fruitière sont les deux activités principales des fermiers. “Nous exploitons sur une dizaine d’hectares plus de 200 variétés d’arbres fruitiers différents. Des noix, noisettes, poires, pommes, mirabelles et bien d’autres variétés actuelles et anciennes” soulignait récemment Luc à nos confrères de l’Avenir.

Derrière cette activité se cache avant tout la volonté de respecter la nature et de profiter de l’incroyable écosystème qu’elle nous offre. “La permaculture et l’agroécologie inspirent notre philosophie et nos méthodes de travail” expliquent Luc et Natalia. “Nous visons l’agradation des sols, c’est à dire enrichir les terres de culture en culture, de saison en saison grâce à une vie du sol diversifiée car respectée. En pratique, le sol n’est jamais laissé nu, il a en permanence une couverture végétale. Il s’agit de copier un modèle qui fonctionne à merveille… la forêt.

Désireux de préserver la santé des habitants et l’environnement qui les entourent, celui qui aime se décrire comme un jardinier-altermondialiste explique que “la présence de végétaux comme les arbres et les arbustes des haies nous aide à garder de l’humidité au sol tout en évitant l’érosion, de l’abriter du vent et du trop de soleil. Ils enrichissent la terre par leur feuillage tombé et par leurs longues racines qui remontent des minéraux des profondeurs… et en cadeau ils nous stockent du carbone”. 

Aucun produit chimique !

Dans la ferme et au sein des cultures, les produits chimiques sont bannis sans aucune forme de ménagement. “Il va sans dire que les produits de synthèse n’ont pas leurs places dans nos cultures, sur nos sols, n’y le cuivre qui est pourtant encore accepté dans le cahier de charge biologique” nous informe Luc.

En réalité, Lumbrikina n’a pas besoin d’avoir recours aux pesticides. Spécialistes de la nature, les deux exploitants connaissent parfaitement son fonctionnement et savent que de tels produits sont tout simplement inutiles. “Nous privilégions collaborer avec notre environnement, c’est à dire profiter de l’appétit des insectes auxiliaires qui nous dévorent les nuisibles et des bienfaits de végétaux qui par leur parfums camouflent la présence de certains légumes aux ravageur”.

A terme, les deux éleveurs désirent réaliser une production végétale et par la suite animale de qualité et cela pour respecter les terres et les habitants de la région. “Notre objectif et de nourrir les habitants de notre village Habergy et des alentours. Par notre projet, nous aimerions également créer de liens de solidarité et contribuer à ressouder la communauté localement”.

“Le circuit-très-court est notre ambition, puis éviter les emballages, recycler ce qui est possible : des petits pas dans une transition nécessaire”

 

Au printemps 2019, Natalia espère pouvoir proposer des paniers de légumes. La diplômée en maraîchage biologique contribue pour cela à créer un potager au verger en améliorant la vie du sol. Depuis cet autonome, elle concocte un plan de culture diversifié pour la saison prochaine. De son côté, Luc continue de s’intéresser aux arbres fruitiers, aux arbres têtards et aux haies. Il a conçu et planté le verger variétal de la coopérative en créant un biotope où grouille la vie et qui accueille depuis cette année les planches de maraîchage. L’automne arrivé, Luc part tailler et soigner les vergers et jardins fruitiers dans la grande région. A partir de la rentrée Luc va enseigner le maraîchage biologique à l’IFAPME de Libramont.

A noter également que Lubrikina met en vente des sapins de Noël Nordmann tous les vendredis de 16h à 19h et samedi de 9h à 12h. Cultivés à Habergy-Guelf sans produits chimique, ils sont proposés à des prix défiants toute concurrence : les abres de moins de 2 mètres sont à 20€, les sapins de 2,5m sont à 25€ et les grands sujets de 3,5 à 5m sont à 30€.

Le ptit marché bio                                                                                                         4, Rue Jacques                                                                                                          6780 Habergy

Informations pratiques au 0471/44.03.40 ou sur le page Facebook en cliquant ici.

 

Rédiger un commentaire ici !