Les organisateurs ont annoncé que le carnaval de Virton aura bel et bien lieu la saison prochaine, malgré le communiqué de presse alarmant qui circulait sur les réseaux sociaux.

Les Virtonais et les Virtonaises qui aiment faire la fête peuvent pousser un ouf de soulagement : le Carnaval des Princes de Virton sera bien organisé lors de la prochaine saison carnavalesque. Pourtant, un communique de presse avait fait craindre le pire. Le comité organisateur annonçait jeter l’éponge, après certaines mésententes et un manque crucial d’investissement humain. Mais en quelques heures, de l’eau a coulé sous les ponts : deux repreneurs connus se sont manifestés. A l’heure actuelle, leurs identités demeurent confidentielles.

« Le 7 novembre, nous serons normalement en mesure de vous donner le nom exact du repreneur choisi entre les deux » nous explique-t-on du côté du comité. « La seule chose que nous pouvons révéler, c’est que les Princes joueront un rôle important mais pas financier dans le projet. Le carnaval de Virton en sortira grandi car ce sont des repreneurs potentiels de renom ».

Un manque de soutien

Pour rappel, le Carnaval de Virton avait déjà été sauvé de justesse il y a un an par quatre personnes, alors qu’il était en proie à de grandes difficultés. Après quatre mois de dur labeur, le comité des Princes mené par Jeremy Verjans (dit Jérémy 1er) avait même constitué une association sans but lucratif présidée par Sébastien et Elodie Pêcheur. Convaincu du potentiel, le couple avait déposé près de 7000€ sur la table pour honorer les nombreuses factures de la dernière édition du carnaval. Les efforts de ses passionnés avaient porté leurs fruits, le carnaval ayant rencontré un franc succès populaire l’an dernier.

Mais tout a dérapé une fois les festivités terminées. « Certaines forces de caractère n’étant pas compatibles, c’est critiqué et malmené que Sébastien et Jérémy ont vécu le restant de la saison », indiquait hier soir le comité organisateur. En effet, selon eux, le Prince Carnaval de l’année n’a pu compter, pour ses sorties, uniquement sur la présence de Sébastien et Elodie, qui ont fait certains sacrifiés pour sauver l’institution. « Sébastien et Elodie ont perdu 4000€ pour une organisation qui n’a pas l’air de rencontrer les attentes des édiles politiques de Virton, qui, lors de ces dernières années élections n’auront pas manqué de parler des associations locales mais pas un mot pour leur carnaval ! » expliquaient-ils amèrement.
Le comité avait conclu son communiqué par une citation qui ne laissait planer aucun doute sur l’ambiance délétère :

« Le carnaval se doit de réunir ; à Virton, il a souvent divisé. Comme le disait Churchill, on considère le chef d’entreprise comme un homme à abattre, ou une vache à lait. Peu voient en lui le cheval qui tire le char… ».

Des bisbrouilles qui ne seront bientôt plus que de mauvais souvenirs pour la capitale Gaumaise. Rendez-vous en 2019 pour la prochaine édition du Carnaval des Princes de Virton !