Le chantier de réhabilitation du revêtement entre Arlon et Sterpenich ne sera pas terminé avant l’hiver. La fin officielle du chantier est reportée en avril 2019.

Non, ce n’est pas une blague : les travaux sur l’autoroute E411 entre Arlon et la frontière luxembourgeoise ne pourront pas être terminés avant l’arrivée des conditions hivernales, comme initialement prévu. Le chantier, qui empoisonne  la vie de milliers de frontaliers chaque jour depuis le mois de septembre, ne touchera à sa fin qu’en … avril 2019 ! Il vise à réhabiliter le revêtement de l’autoroute E25-E411/A4 sur 11km entre Arlon et Sterpenich uniquement sur les voies vers le Luxembourg.

Les travaux avancent très bien avec des opérations de jour, de nuit et de week-end, avec la présence de plus d’une cinquantaine d’ouvriers par jour, indique ce matin la SOFICO dans un communiqué. Mais suite à des réparations conséquentes supplémentaires à réaliser au niveau du béton armé continu de l’autoroute, il ne sera toutefois pas possible de clôturer le chantier avant l’arrivée des conditions hivernales. Le chantier à 12,6 millions d’euros est plus important que prévu, notamment à cause d’une dalle de béton de 6,5km qu’il faut entièrement changer entre Weyler et Sterpenich, alors que l’entreprise pensait que des réparations partielles seraient suffisantes.

Toutes les mesures possibles seront prises pour améliorer la mobilité pendant cette période hivernale : dès la mi-décembre, vers Bruxelles on circulera à nouveau selon des conditions habituelles (120 km/h) et vers le Luxembourg, deux voies seront disponibles en heure de pointe avec une vitesse réduite. La société qui gère les opérations en Wallonie rappelle également que des opérations se poursuivront l’hiver  sur autoroute lorsque les conditions météorologiques sont favorables.