Plusieurs habitants du Sud-Luxembourg ont reçu un étrange coup de fil de la part d’un homme qui se fait passer pour un commandant de pompier. Il s’agit d’une fraude.

La zone de secours Luxembourg et la caserne d’Athus nous informent qu’une personne malintentionnée, se présentant comme le commandant Bauthier des pompiers d’Athus, tente d’escroquer certains habitants de la région en leur proposant de la publicité pour les pompiers. Le mode opératoire est toujours le même : l’individu téléphone à ses victimes, toutes situées dans le Sud-Luxembourg, et essaye de vendre des prospectus au profit de la caserne. Il s’agit évidemment d’une fraude en bonne et due forme.

« Cet individu est un imposteur et ne possède aucun lien avec la Zone de Secours Luxembourg.» précise-t-on du côté des pompiers d’Athus. « Il n’existe d’ailleurs plus aucun “Commandant” en Belgique et il n’y a jamais eu de pompier appelé “Bauthier” à Aubange. Pour votre information, la Zone est dirigée par une personne unique, du nom de Stéphane Thiry ».

Les hommes du feu précisent par ailleurs que si vous étiez amené à être en contact avec l’arnaqueur, contactez immédiatement la caserne au 063/37.13.15 ou appelez la police pour signaler la fraude. L’homme risque de se tourner prochainement vers d’autres communes et chaque renseignement est précieux pour le bien de l’enquête en cours.

Le calendrier, le seul produit officiel

L’amicale des sapeurs-pompiers d’Aubange rappelle que le seul et unique produit vendu officiellement est le traditionnel calendrier. Toutefois, cette année, le mode de distribution change puisque les pompiers ne sonneront plus aux portes. Ils passeront simplement le déposer discrètement dans toutes les boites aux lettres du secteur couvert par la caserne, à savoir la commune d’Aubange, une partie de Messancy et une partie de Musson.

« Vous trouverez, joint au calendrier, un papier de virement et notre numéro de compte sur lequel, si vous le souhaitez, vous êtes libre de nous verser la somme que vous désirez. Vous trouverez également une lettre expliquant notre nouvelle manière de procéder pour la vente de calendriers » détaille-t-on chez les pompiers.

La fraude subit actuellement par les pompiers rappellent la mésaventure qu’a connu la chaine locale TV Lux fin octobre. Une fausse équipe de télévision se présentait auprès de commerçants de la région et réclamait des sommes colossales contre un reportage A l’heure actuelle, les auteurs courent toujours dans la nature.