L’ancien candidat de Top Chef Thomas Murer a ouvert les portes de son premier établissement ce 31 Octobre. Nous avons pu découvrir sa cuisine en exclusivité !

Le plus célèbre chef cuisinier du Grand-Duché a réalisé son rêve en ouvrant les portes de son premier restaurant à Steinfort. Malgré une expérience longue comme le bras, le stress était palpable pour le premier service du An Der Villa, niché dans la sublime Villa du même nom. Il faut dire qu’il s’agit d’un projet qui tient particulièrement à cœur de l’ancien et médiatique demi-finaliste de Top Chef. Durant l’été, Thomas Murer avait confié ressentir le besoin de voler de ses propres ailes et de prendre les commandes de son propre vaisseau.

Mais le chef n’a rien perdu de sa superbe pour le premier coup de feu derrière les fourneaux. Lors de cette soirée inaugurale, Thomas Murer et ses équipes nous avaient préparé un menu “Découverte” en cinq services.

Le repas a débuté par un Tataki de bœuf luxembourgeois, cuit à 64° avec un condiment d’ail noir, une glace à l’oignon fumé par dessus et des crispy d’oignon. Ensuite, les convives ont continué la soirée avec un pressé de foie gras à la gelée de Monbazillac, le tout agrémenté d’un condiment coing-safran, de raisins confis et un toast brioché. Le troisième plat faisait la part belle aux produits de la mer avec une délicieuse Saint-Jacques à l’aster de mer (une plante maritime équivalente à l’épinard) et au caviar de hareng. L’assiette était accompagnée d’une purée de panais, de graines de sarrasin torréfiées et d’une crème de truffe. Pour le quatrième service était lui consacré à la viande, avec un veau-de-lait cuit dans du lait au romarin, avec une purée arabica, des petits légumes de saison et un jus au café. Enfin une illusion d’un citron avec un sorbet fromage blanc-citron-galanga aux perles de citron, est venu clore en douceur ce menu aux milles saveurs.

Des mets succulents, équilibrés et dont les saveurs se révèlent avec délicatesse en bouche. Une cuisine raffinée et bistronomique, où le produit reste le roi de l’assiette. Une prouesse possible grâce au dévouement de toute une équipe. “Je suis très content de mon staff. Ils ont tout donné. Cela fait trois jours qu’on travaille dur pour se mettre en place. Que ce soit en cuisine ou en salle, je suis très content” nous a confié Thomas Murer. “L’équipe a une belle expérience. On est très content, on a su faire ce qu’il fallait. Il est 23h30, on a fini et on peut être près des clients. C’était une belle journée pour nous.”

Des gourmets ravis !

En salle, même si ce n’était complet pour le premier jour d’ouverture, le succès était au rendez-vous avec entre 40 et 50 couverts servis dans la journée. Au détour des tables, nous en avons profité pour sonder les premiers gourmets qui avaient réservé une table. Et force est de constater que les avis sont unanimes. Les entrées, plats et desserts à la carte pour le premier service ont ravis les papilles des invités, qui sont d’ores et déjà prêts à revivre une nouvelle expérience culinaire. Des compliments qui devraient faire chaud au cœur pour celui qui était repris l’an dernier dans la catégorie « Découverte Gault et Millaut », avant de faire une entrée fracassante au guide Michelin il y a quelques mois.

“Maintenant le but, c’est de rendre les gens heureux et qu’ils viennent manger. On a aucune prétention de chercher quoi que ce soit ici. Tout ce que je veux, c’est que mon restaurant soit rempli et que les gens soient heureux. Venir manger pour 65€ pour un menu comme cela, on ne doit pas être beaucoup à le faire à Luxembourg. L’idée, c’est de rendre accessible la bonne bouffe à tout le monde !” conclut Thomas Murer.

An Der Villa
15, rue d’Hobscheid
8422 Steinfort
Réservation par téléphone au 00352/26.30.55.63, ou en envoyant un mail à contact@andervilla.com