Un présumé dealer en arrêt de travail après s’être fait rouler dessus suite à un deal qui a mal tourné… 

Ce lundi matin au tribunal correctionnel d’Arlon, une affaire cocasse était présentée devant la substitut du procureur du Roi, Mme Lejeune. Un deal de cannabis aurait mal tourné à Saint-Léger début d’année 2018. Un soudeur aurait voulu acheter pour l’équivalent de 200 euros du cannabis à un dealer. Le présumé dealer ne fournissant pas la marchandise se serait vu reprendre violemment la somme donnée avant de tenter de s’extirper de la voiture de son présumé acheteur.

En colère, celui-ci aurait asséné des coups et, voyant que des curieux arrivaient, aurait pris la fuite par crainte.

Mme Lejeune, substitut du procureur du Roi

Malheureusement, lors de sa fuite, ce dernier a écrasé au passage la jambe du dealer avec sa honda civic. Le présumé dealer affirme quant à lui que ce serait le soudeur qui voulait lui vendre du cannabis, l’attirant ainsi dans un traquenard.

Le présumé dealer blessé a dû se mettre en arrêt de travail suite à sa jambe cassée. Au vu du manque d’indice, l’affaire reste encore à être tirée au clair car les deux parties se rejettent la faute mutuellement. Dans l’attente de l’expertise, le jugement est reporté au 22 octobre.