Le restaurant gastronomique La Gaichel fermera ses portes le 31 décembre prochain afin de se réinventer. L’établissement renaitra un mois plus tard sous une nouvelle forme.

Le domaine de La Gaichel, situé à deux pas de la frontière belge, est un haut lieu de la gastronomie au Grand-Duché de Luxembourg et dans la région d’Arlon. La maison familiale, fondée en 1852, était devenue une référence auprès des fins gourmets à la recherche de produits nobles et d’une cuisine de haut vol. Mais après plusieurs décennies, les responsables ont décidé de revoir fondamentalement leur approche de la cuisine et de se recentrer sur l’essentiel.

Le restaurant fermera ses portes au soir du 31 décembre pour laisser sa place au « Jardin de La Gaichel », qui sera inauguré le 1er février 2019. Le domaine perdra automatiquement son étoile au guide Michelin acquise il y a 49 ans par le grand-père de la famille. « C’est une décision mûrement réfléchie » commentait récemment Erwan Guillou, à la tête du domaine. « Nous voulons changer la donne pour faire plaisir à la clientèle qui nous environne et rendre notre restaurant plus accessible. Cela suppose de repartir de zéro et d’abandonner notre étoile».

Un retour aux sources

Le Jardin de La Gaichel proposera une nouvelle signature gastronomique et recentra sa cuisine sur les fondamentaux de l’enfance avec des plats dont les saveurs explosent dans les papilles. La cuisine restera bien évidemment gastronomique, mais sera débarrassée des contraintes qu’imposent l’étoile. En adoptant une telle stratégie, Erwan Guillou veut se faire plaisir et respirer, bien conscient que c’est aussi que recherchent les clients aujourd’hui.

« L’étoile met plus de bâtons dans les roues qu’autre chose. Cela fait peur à une certaine clientèle, qui craint les prix élevés et nous rend plus sujets à la critique. On gardera des produits nobles, en restant dans la gastronomie, mais travaillés plus simplement, avec des dressages moins sophistiqués » expliquait Erwan Guillou à nos confrères de Paperjam.

“Nous voulons toucher les gens des environs, ceux qui viennent régulièrement, ce sont eux qui nous font vivre, pas ceux qui font le tour du monde des étoilés”

Derrière les fourneaux, Philippe Dugast restera le chef de la maison. Il avait pris les commandes des cuisines début d’année en remplacement de Claude Lampson. À l’époque, il avait assuré pouvoir apporter sa personnalité dans ses assiettes. Avec le nouveau cadre qu’offrira Le Jardin de La Gaichel, gageons qu’il saura partager l’étendue de ses talents.

Le Domaine conservera toujours l’hôtel 4 étoiles, l’hôtel de charme 3 étoiles, la brasserie avec sa cuisine de bistro et le Chalet de la Kreuzerbuch avec sa carte montagnarde.