Le 21 et 22 septembre prochains, le festival de Marbehan sera de retour pour sa 15e édition. Organisé par une équipe de bénévoles avec un budget de 140.000€, la tenue de l’événement relève chaque année du challenge.

Depuis maintenant 2004, le festival Génération 80 est devenu incontournable dans le sud de la Province de Luxembourg. Chaque année, l’événement propose une affiche éclectique et festive. Pour le cru 2018, les têtes d’affiche seront une nouvelle fois au rendez-vous, tant pour la soirée Hop n’roll Urban avec Black M, Sniper ou Caballero & JeanJass, que pour la soirée années 80 avec Plastic Bertrand, Lio, Partenaire Particulier ou encore Jean-Luc Lahaye.

Mais ce que le grand public ne sait pas nécessairement, ce que la préparation et la mise en place de l’événement représentent un véritable challenge pour les équipes.

Une organisation entièrement bénévole

Chapeauté par l’asbl Génération 80, le festival de Marbehan dispose d’un budget global compris entre 130 et 140.000€, dont un peu plus de la moitié est réservé uniquement aux cachets des artistes. Mais si le festival le plus décalé de Belgique peut aujourd’hui compter sur une belle réputation dans la Grande Région pour attirer un public toujours plus nombreux, il n’existerait tout simplement pas sans l’investissement de centaines de bénévoles. Grâce à leur temps et leur énergie, ces petites mains de l’ombre parviennent à mettre sur pied un événement qui bénéficie désormais d’une belle notoriété.

« Le festival de Marbehan, c’est entre 100 et 120 bénévoles pendant le week-end. Nous avons également une équipe de 20 personnes qui collaborent bénévolement avant et après la tenue de l’événement pour préparer l’édition suivante » nous confie Dominique Pairoux, le directeur du festival

Au fur et à mesure des éditions, l’asbl est aussi passée maître dans l’organisation d’un tel dispositif, en privilégiant une atmosphère et des relations conviviales avec le public et les artistes. Agnes, la mamie des bénévoles, nous confie ainsi que lorsque les célébrités arrivent, elles les considèrent comme ses enfants et les gâtent en conséquence. Une approche profondément humaine qui contribue indéniablement au succès de cet événement depuis plus d’une décennie.

Autre pierre d’achoppement pour les organisateurs : le prix des tickets. Avec un budget si limité, le prix des entrées est un débat qui revient régulièrement sur la table. D’ailleurs, en prenant en considération la logistique, le travail préparatoire nécessaire en amont du festival et la qualité de l’affiche, le public s’attend généralement à des tarifs élevés. Pourtant, une soirée au festival coûte souvent moins cher qu’un concert d’une heure et demi. Pour l’asbl, l’objectif est de maintenir le bon équilibre entre le prix des billets et le spectacle offert : « Par exemple, Sniper est venu dans une salle de concert au Luxembourg et le prix d’entrée était de 27€. Cette année à Marbehan, les spectateurs ont droit à 7 concerts pour 35€, y compris ceux des grosses têtes d’affiche comme Black M ».

Un exploit pour la province

Par ailleurs, la situation géographique de Marbehan a toujours représenté un challenge pour les organisateurs. « Pour les artistes, Marbehan n’est pas toujours une date très importante dans leur tournée car nous sommes situés dans le sud de la province » admet Didier Orban, le directeur artistique du festival Génération 80.

Le comité organisateur se démène toutefois depuis maintenant quinze ans pour signer des artistes et des groupes d’envergure. Une démarche qui porte ses fruits puisque le public répond présent en masse lors de chaque édition. Cette année, plus de 3.500 personnes sont attendues sous le chapiteau qui sera monté pour l’occasion.

Parvenir à réunir une telle foule dans un si petit village est un réel défi mais représente une belle vitrine pour la province et un magnifique exemple d’une manifestation qui allie à merveille culture et divertissement.

« Marbehan dynamise la Province de Luxembourg à une grande échelle. Le festival est même un pôle culturel pour la commune d’Habay, avec tous les autres événements de la région qui s’y déroulent » Dominique Pairoux.

Du côté des organisateurs et des bénévoles, on croise déjà les doigts pour que cette 15e édition soit un nouveau succès populaire, condition sine qua non pour conserver cette événement mythique lors des prochaines années.

Événement : CLIQUEZ-ICI!

Tarif
 :   Hop n’roll Urban Edition | 35€
Festival generation 80 | 35€ // Prévente VIP | 80€
Pass 2 jours (limité) | 50€
+ frais éventuelle

Infos pratiques :
– Adresse du festival : Rue des prés, 6724 Marbehan
– Comment accéder au site ? CLIQUEZ-ICI!
– Horaires :  vendredi 21 |19h00 à 02h30
samedi 22 |  16h00 à 02h30

Acheter vos billets en ligne : CLIQUEZ-ICI!

Points de vente : CLIQUEZ-ICI!

De plus, dormir sur place, c’est possible !
Le Camping Alaska se situe juste à côté du site, il vous suffit de réserver votre emplacement au (+32) 495 54 32 32. CLIQUEZ-ICI !