Le plus célèbre DJ de la province de Luxembourg a eu l’honneur de clôturer la 41e édition de la non moins célèbre fête estudiantine ! 

Les 24 heures vélo de Louvain-la-Neuve, c’est un rendez-vous incontournable pour une bonne partie des étudiants belges. Au fil des ans, cette manifestation est devenue la plus importante fête estudiantine de Belgique. Chaque année au mois d’octobre, près de 50 000 étudiants se retrouvent dans la ville universitaire pour ce rassemblement sportif, guindaillesque et humanitaire.

Le succès est tel que certains artistes espèrent secrètement être sélectionnés pour monter sur scène lors des concerts qui rythment l’événement. Pour la 41e édition, deux têtes d’affiche bien connues ont eu l’honneur de clôturer en beauté la fête : Colonel Reyel et … DJ A.R.T !  Shootlux était sur place pour recueillir sa réaction à chaud.

A.R.T en impro ! ( + Vidéo)

Arthur Divoy, l’homme qui se cache derrière A.R.T, est monté sur scène sur le coup de 11h pour débuter les festivités de clôture des 24h vélo. Une prestation unique et soignée pour le nouveau DJ officiel de Fun Radio, et qui a eu le don de faire sortir de leur léthargie les derniers fêtards. Pour le natif de Virton, il s’agissait d’une expérience hors du commun, tant les spectateurs étaient prêts à mettre l’ambiance. « L’événement était dingue ! La place était pleine à craquer, c’était fou ! Louvain tient bien sa promesse au niveau de l’ambiance de feu » nous raconte-t-il.

Une fois face au public, le Gaumais a une nouvelle fois fait preuve de sa maestria habituelle.

« Je dois dire que je ne savais pas encore quoi jouer 10 minutes avant de monter sur scène ! Puis quand j’ai commencé, j’étais directement connecté au public et j’ai laissé place à une improvisation plutôt réussi je dois dire ».

La performance du jeune homme de 18 ans est d’autant plus remarquable qu’animer les 24h vélo relève parfois d’un véritable défi. « C’était ma première fête étudiante digne de ce nom, et je suis fier d’avoir pu y jouer » nous explique Arthur. « Je pensais que jouer pour ce genre de fêtes était particulier, mais au final j’ai adoré car les gens étaient encore « fatigués » de la veille et étaient donc 300% motivés. Ça change de mes prestations habituelles, mais c’est vraiment tout aussi bien ! » conclut-il.

Ambiance pour Colonel Reyel ! (Vidéo)

Après la prestation cinq étoiles d’A.R.T, qui avait pour objectif de chauffer le public, Colonel Reyel a pris le relais sur la scène située place de l’Université, dans le cœur de la cité étudiante. L’auteur et compositeur français a joué ses plus grands tubes, comme Celui, Aurélie, Caliente ou encore Toutes les nuits. Pendant près d’une heure, le public s’est déchainé une dernière fois avant de dire au revoir à la fête qui leur tient tant à cœur. Il va sans dire que l’ambiance était à son apogée pour clôturer une édition qui s’est déroulée sans incidents majeurs et dans une atmosphère joviale et bon enfant.