L’histoire de Hector le cochon a pris une tournure rocambolesque hier après-midi.

Ce cochon très apprécié de la région d’Aubange-Athus et condamné par la mesure d’abattage des porcs suite à la peste porcine, a été kidnappé vendredi après midi par un “commando”. Suite à la diffusion de notre alerte d’enlèvement , nous avons eu de ses nouvelles de la part du commando d’exfiltration.

“Hector va bien. Il est sain et sauf.”

L’histoire surréaliste de ce pignaping agitait la toile en fin de semaine avec beaucoup de soutien de la part des internautes pour cet animal.

Messages de soutien à Hector

Alors qu’on annonçait que l’abattoir de Virton tournait à plein régime, ce n’était qu’une question de temps avant que lui aussi ne subisse le même sort. Une pétition avec plus de 3000 signatures fût lancée, mais n’ayant aucun impact concret auprès des décideurs politiques, un “Commando” a décidé de réagir. “La pétition n’allait pas empêcher son funeste destin, il fallait réagir !”, déclare un des ravisseurs.

Hector en route vers son nouveau foyer.

Figure de la résistance des animaux condamnés par un arrêté ministériel condamnant les mammifères à groin dans une zone de 63.000 hectares, Hector serait en route vers un pays d’accueil en tant qu’animal réfugié politique.

La photo que nous nous sommes procurée de la part des pignappeurs nous montre Hector dans une cage de transit vers un endroit meilleur et sûr. “Nous ne voulons que son bien. C’est un animal aimé de la région. Il est en pleine forme” affirment les ravisseurs.

Pour les besoins de sa protection, nous ne pouvons pas vous en dire plus pour l’instant, mais suivez-nous pour la suite de l’histoire !