Le Beach Club d’Arlon va se métamorphoser pour les fêtes de fin d’année en accueillant un chalet de Noël géant. Il fera office de restaurant à raclette. Le concept sera entièrement organisé et géré par un jeune de la région.

La légende qui raconte qu’il ne se passe jamais rien dans le chef-lieu de la province de Luxembourg a du plomb dans l’aile. Après avoir accueilli une plage de sable chaud et une grande terrasse en bois pendant l’été, le Beach Club d’Arlon va une nouvelle fois être « the place to be » dans le cadre des fêtes de fin d’année.

Dès ce samedi 17 novembre, le Beach Club va en effet se métamorphoser en un immense chalet de Noël et deviendra un restaurant éphémère. Le chalet réservera un accueil chaleureux aux convives, avec un menu spécialement conçu dans l’esprit et l’atmosphère des fééries de Noël. Celui ci  sera composé d’un apéritif Maison avec mise en bouche de foie et d’une raclette avec pomme de terre vapeur et salade comme plat de résistance. Le menu sera affiché à 35 euros par personne.

Ouvert du jeudi au dimanche entre 18h et 23h, le chalet pourra abriter un total de 120 personnes dans une ambiance cosy et propice au partage. Les réservations se feront uniquement via un numéro de téléphone ou via le site Internet.

Pour suivre l’actualité du chalet sur facebook : CLIQUEZ-ICI

Pour réserver votre table ou avoir des informations : CLIQUEZ-ICI

Un talent de notre région à la manœuvre !

La personne qui se cache derrière ce concept enchanteur n’est d’autre qu’un jeune talent de notre région. Lucas travaille à l’hôtel Van Der Valk depuis février dernier en tant que barman. Il rêve un jour de monter sa propre affaire, et l’expérience acquise auprès du complexe hôtelier l’aide dans ce sens.

Lucas – Le chalet à Arlon

Pour ceux qui ont foulé le Beach Club durant l’été, son visage ne vous est peut-être pas inconnu. Après avoir géré d’une main de maitre le Beach Club, le jeune homme a séduit la direction de l’hôtel, qui désire aujourd’hui lui accorder sa confiance et son aide pour la réalisation de ce concept de fin d’année.

« Arrivé sans expérience à l’hôtel, Lucas a la fibre entrepreneuriale et rêve de monter sa propre affaire. Le chalet de Noël lui offrira une première expérience dans l’horeca. C’est une confiance mutuelle, et c’est bénéfique à la fois pour lui et pour nous » explique Steven Zeeuw van der Laan, le directeur de l’hôtel Van Der Valk.