L’intérêt du travail socioculturel de la Maison des Jeunes d’Arlon n’est plus à démontrer. Après une saison 2017-2018 réussie sur tous les fronts, la MJ prévoit de faire aussi bien cette année.

Ils s’appellent Ludovic, Joséphine ou Kylian. Ils nourrissent tous un projet personnel différent mais partagent un point commun : participer à la Maison des Jeunes d’Arlon.

Depuis maintenant de nombreuses années, l’asbl accueille, écoute, soutient et accompagne les jeunes Arlonais âgés de 12 à 26 ans. Désireuse d’accroitre le sentiment de fierté d’une génération en recherche constante de reconnaissance, les animateurs socioculturels de l’association proposent des espaces d’accueil, des ateliers hebdomadaires ou des projets sur mesure. Objectif : développer les aptitudes et les compétences des jeunes en les soutenant dans leurs projets. Comme l’indique la MJ, leur mission s’inscrit dans une perspective de changement, de transformation. C’est un espace de mobilisation et de construction de projets par et pour les jeunes.

« C’est super convivial. Tout le monde parle avec tout le monde. Quand on est adolescent, et qu’on parle avec d’autres adultes qui ne sont pas nos parents, on se sent mieux » nous confie Joséphine, présente à la MJ depuis 5 ans.

Mission remplie pour la MJ

Pour mettre en pratique cette philosophie, les équipes sont présentes quotidiennement et soutiennent les jeunes dans le développement de leur projet, qu’il s’agisse de musique, de création artistique, de voyages ou d’audio-visuel.

« Nous sommes très satisfaits du bilan de la MJ. Au niveau de l’investissement et de l’expression des jeunes, nous remplissons nos objectifs à 100%. Chez nous, ce sont les jeunes et leur personnalité qui sont mis en avant. Nous n’instrumentalisons rien. Les jeunes passent en premier. Les animateurs sont présents pour rendre service et soutenir le développement personnel des jeunes » nous explique Doriane Coupez, coordinatrice de la Maison des Jeunes d’Arlon.

Neuf ateliers pour développer ses talents

Au sein de cette grande communauté, l’accueil est libre. L’accent est mis sur l’écoute et l’échange. Dans cette optique, les jeunes peuvent simplement venir pousser la porte de la MJ sans raison particulière, ou bien venir se confier sur le projet qui leur tient à cœur et tisser des liens avec des personnes partageant les mêmes sensibilités. Le dénominateur commun reste le respect de chacun et la mixité culturelle.

L’association met également sur pied des ateliers d’initiation qui s’inscrivent dans le cadre de sa mission d’éducation permanente. Cette année, ils sont au nombre de neuf et couvrent des thématiques variées : dessin, théâtre, break dance et Hip-Hop, capoeira, sport abdo-fessiers, guitare, basse, batterie et chant. L’objectif est d’attirer les jeunes de 15 à 18 ans qui souhaitent s’investir, mais aussi attirer l’attention sur des activités méconnues du grand public.

« Les ateliers sont une porte d’entrée vers la MJ. Ils permettent de s’essayer à diverses activités culturelles et de peut-être trouver son coup de cœur » continue Doriane.

Mais le rôle de la MJ ne se résume pas à simplement proposer des ateliers. Pour les adolescents et jeunes adultes qui auraient déjà une passion bien établie, le mouvement associatif soutient et apporte son aide afin que ces personnes puissent continuer à pratiquer leur activité de prédilection. « Si vous avez déjà une passion mais que vous recherchez un lieu ou une aide pour la pratiquer, la MJ est là ! Par exemple, si vous êtes passionnés de danse, nous pouvons vous fournir une salle de danse ».

L’association accorde par ailleurs une liberté, une flexibilité et une marge de manœuvre importante aux jeunes qui souhaitent exprimer leur passion : « Certaines personnes ont besoin d’un cadre académique et formel pour se développer. Dans ce cas, c’est peut-être mieux de se rendre dans une académie, un théâtre ou une école. Mais d’autres jeunes ont un besoin vital de liberté. Nous accordons donc une grande liberté dans la façon d’organiser les activités. Le but est clair :  que le jeune pousse sa passion au maximum et qu’il s’éclate ! » nous dit avec enthousiasme Doriane.

La MJ est présente partout !

Fort de son succès, la Maison des Jeunes s’investit dans l’ensemble des activités qui rythmeelle le quotidien du chef-lieu. Le carnaval, le festival « Les Aralunaires », les fêtes du Maitrank, ainsi que tous les événements mis sur pied par l’association elle-même : le mouvement associatif est partout.

« Nous essayons de répondre présent à tous les grands rendez-vous. Les jeunes veulent s’intégrer et participer. Nous voulons les mettre en lumière. Les jeunes doivent être visibles ! » conclut la responsable.

Pour la saison 2018-2019, la MJ ne dérogera pas à la règle. Les événements festifs et culturels continueront d’animer et d’égayer les quartiers et le centre-ville d’Arlon. Ainsi, l’entrepôt d’Arlon accueillera le concert Swing et Chilla le 12 octobre prochain, une soirée Manga-Wok investira les locaux de la MJ le 19/10 et une soirée Halloween sera organisée le dernier samedi du mois d’octobre. L’ensemble des activités est disponible en CLIQUANT-ICI . À noter qu’une journée portes ouvertes se tiendra le 18 mai 2019 de 13h à 20h.

Finalement, la meilleure façon de décrire la Maison des Jeunes d’Arlon, c’est Kylian qui le sait : « La maison des jeunes, elle accepte tout le monde » On ne peut que lui donner raison et féliciter les équipes pour ce travail d’utilité publique !