L’école de danse L-danse vient de souffler son premier anniversaire. À l’aube de la prochaine saison, nous sommes allés à la rencontre des deux passionnées qui ont créé un espace unique au cœur d’Arlon.

Il y a tout juste un an, Marjorie Gentilini et Olivia Marchand ouvraient l’école L-Danse au cœur de l’Espace Callemeyn à Arlon. Les deux complices y enseignent la danse classique, moderne, contemporaine, le jazz, le hip hop, la psychomotricité, pilates, le stretching et la gymnastique douce. Au sein de deux salles modernes et entièrement remises à neuf, les élèves découvrent une discipline qui mêle art et sport, qui aide à travailler la musculature, développe le sens du rythme et qui fait la part belle à la souplesse, l’équilibre, à la grâce et la maîtrise du corps.

Ceci dit, l’ouverture de l’établissement ne s’est pas réalisée en un claquement de doigt. Elle a nécessité beaucoup d’investissement humain et un travail rigoureux pour se donner toutes les cartes en main. « Nous avons du tout apprendre en même temps : la gestion d’une école de danse demande beaucoup de cordes à son arc, comme la comptabilité, le secrétariat et le nettoyage. Tout ça en plus de la préparation des cours » expliquent les deux jeunes femmes.

Aujourd’hui, Marjorie et Olivia tirent un bilan positif de cette première saison. « Au départ, nous avions un peu peur de nous lancer. Car c’était un grand saut dans le vide. Mais on a été entourées des bonnes personnes pour ouvrir l’école et elles nous ont aidées à mener à bien notre projet. Aujourd’hui, nous en tirons un bilan positif, d’autant plus que cette première année a été très chargée en événements avec la préparation du spectacle. Nous nous entendons toujours aussi bien et ne regrettons pas notre choix de travailler ensemble » nous confient-elles.

Les deux passionnées désirent développer encore davantage leur studio et mettre sur pied de nouveaux projets. Il faut dire que les deux jeunes femmes ont une expérience longue comme un bras : diplômées d’État à Paris (l’une en jazz, l’autre en danse contemporaine), elles font leur apprentissage à l’école de danse Nicole Aimont à Arlon, où elles ont enseigné pendant plus de dix ans et joué un rôle primordial au sein de cette école renommée pour la qualité de ses cours; mais aussi à l’ADEPS, où elles enseignent la danse, toujours en binôme lors de stages complets en un temps record.

Des invités internationaux

L’une des particularités de L-Danse, c’est la possibilité de participer à des stages en présence de professeurs invités, très souvent réputés dans le milieu de la danse. « Nous essayons de faire connaitre d’autres styles à nos élèves, qu’ils aient la chance de travailler avec des professeurs de renommée » nous explique-t-on.

Une approche qui est amenée à se poursuive dans le futur, tant le succès est au rendez-vous. Après avoir reçu Maëlle Dufour, la danseuse de Loïc Nottet, et Pascal Loussouarn, L-Danse continuera d’accueillir de nouvelles têtes. Fin avril 2019, l’école recevra la visite de Béatrice Buffin, professeur de danse contemporaine, diplômée d’état, danseuse et chorégraphe.

Les bienfaits de la danse

Avant de quitter Olivia et Marjorie, nous leur avons demandé comment elles décriraient leur passion et comment elles initieraient une personne à la danse. « Pour initier quelqu’un à la danse nous parlerions : d’évasion, et d’expression des émotions au travers du mouvement, de l’ambiance bonne enfant qui règne dans l’école et une réelle cohésion entre les élèves sans compétition comme ça peut être le cas dans ce milieu.

« Les bienfaits sont nombreux : confiance en soi, gestion des émotions ainsi que les bienfaits corporels, se sentir bien dans son corps » ont-elles conclut avec enthousiasme.

Sur leur page Facebook, un fan disait très justement : « L-Danse, mais surtout L-Rayonne, L-Brille, L-Imagine ». On ne peut que lui donner raison !

Pour les plus curieux, les informations pratiques relatives à l’école L-Danse à Arlon peuvent être consultées soit via la site officiel : EN CLIQUANT ICI ou via la page Facebook : EN CLIQUANT ICI