Certains candidats ont eu l’occasion de fêter leur victoire et d’autres sont repartis avec le moral dans les chaussettes… ! Personne n’avait prévu une claque aussi importante pour les socialistes.. et la progression historique Écolo. Mais concrètement qui s’occupera de quoi pour l’avenir de la ville d’Arlon ? Réponse ! 


Les dés sont jetés, les accords sont faits c’est le MR-MC qui s’allie à la liste Arlon 2030 & Vincent Magnus qui conserve sa place de bourgmestre pour la prochaine législature.

“C’est comme dans toutes les compétitions, y’a toujours des gagnants et des perdants, c’était une incroyable expérience riche en rencontre” explique un candidat à proximité d’un QG dans le centre-ville d’Arlon dimanche soir…

Découvrez les ci-dessous les compétences de chacun !
Pour la liste Arlon 2030 :

Vincent Magnus ,  reste bourgmestre. Il s’occupera également de la Culture, l’Académie de musique, les Relations internationales, les Affaires économiques et commerciales, le Budget, il reprend l’Information et la Communication de la ville.

Anne-Catherine Goffinet  s’occupera des Cimetières, le Patrimoine, les Petites Infrastructures sportives, l’Energie, l’Etat civil, et les Finances (présentation du compte).

Kamal Mitri s’occupera des  Travaux et  l’Environnement, la Mobilité, la Santé publique, la Solidarité internationale, le Commerce équitable.

Marie-Thérèse Trum s’occupera du Tourisme avec les animations festives et commerciales, le Culte, les Sports, et les Jumelages.

Pour la liste MR-MC :

Carine Lecomte, devient première échevine, elle s’occupera notamment de l’Enseignement.

Ludovic Turbang s’occupera de l’urbanisme, le personnel communal, l’informatique. Il cèdera son mandat après 4 ans à Olivier Waltzing.

Alain Deworme devient président du Cpas