Le mythique Coconuts fermera prochainement ses portes… Dany du Coco, récemment surnommé “Tuche-président!” en raison de sa présentation sur les liste politique du MRMC à Arlon, souhaite faire peau-neuve pour le café incontournable du centre d’Arlon.

Dany & Titi, les figures du Coconuts à Arlon

Le gérant Dany Van Melsen, alias Dany du Coco fermera les portes du Coco dans le but de retransformer l’établissement en début d’année 2019. Le responsable du plus célèbre bar du chef-lieu va prochainement entamer les rénovations de son établissement. Un défi qui ne l’effraye pas : « Pourquoi créer un nouveau concept ? Il faut bien que j’aménage pour accueillir mes futurs colistiers et mes futurs collègues de la commune après les élections ! » explique Dany, l’œil pétillant et rieur, comme à son habitude.

Ceci dit, la modernisation du Coconuts est une affaire sérieuse. Suite à ses petits problèmes de santé, Dany Van Melsen avait envisagé tout un temps de vendre l’établissement. Mais les amateurs qui ont manifesté un intérêt ne l’ont pas convaincu. « Ils ne voulaient pas conserver le style même style d’ambiance, la même atmosphère. J’ai donc refusé ! » nous explique-t-il. « Je trouve que c’est un mythe à Arlon et ça doit rester comme cela. Libramont, Bastogne … Partout on en parle, c’est très connu ! ».

L’âme originelle du Coconuts à Arlon 

N’empêche, le bar arlonais va bel et bien faire peau neuve et se mettre aux goûts du jour, qu’il s’agisse des décors, de l’animation ou même de la carte des boissons. Mais pas d’inquiétudes ! Dany nous l’assure : le Coco restera le Coco. « L’âme du Coco ne changera pas ! Les cocktails, les soirées à thèmes, tout cela restera ».

 

 

Au fil des années, la manière de s’amuser, de participer aux soirées et de sortir, a énormément évolué. Une réalité que constate Dany, qui est quotidiennement sur le terrain et proche de celles et ceux qui sortent pour faire la fête. « Je discute avec les jeunes et je me rends compte que certaines choses ne sont plus d’actualité. Les mentalités ont beaucoup changé. Tout comme les soirées et la manière dont les jeunes s’amusent. Par exemple, avant, on jouait aux cartes. Maintenant, tout le monde est sur son smartphone », dit Dany en rigolant.

Pour remédier au décalage qui s’est opéré entre ce que propose le Coconuts et les besoins des fêtards, Dany Van Melsen a de la suite dans les idées. « On a beaucoup de choses qui sont prévues. On ne va pas tout dévoiler tout de suite, mais elles font faire parler. Et ce sera une belle chose pour la ville d’Arlon. Par exemple, Dans le concept du nouveau coco, on veut créer une scène afin d’accueillir des chanteurs et des groupes ».

Autre exemple marquant du renouveau : la carte des boissons. Tout en conservant les breuvages qui ont fait la renommée du Coco, comme le « Ca va pas, ça va plus », de nouveaux cocktails agrémenteront la liste déjà bien généreuse. « La carte va se renouveler et réserver de nombreuses surprises. J’ai eu des cours avec un champion du monde à Anvers et c’était très amusant. Même les insectes viennent dans les cocktails. On travaille aussi les parfums, pour faire des cocktails à base de parfums ! » nous confie le gérant, avec un grand enthousiasme.

Et pour conclure… : « De toute façon, il faut innover ! Il faut aller de l’avant ! ».