Une nouvelle manifestation en faveur du climat est prévue ce vendredi 15 mars dans le centre-ville d’Arlon. Elle s’inscrit dans le cadre de la grève internationale contre le réchauffement climatique.

La lutte contre le dérèglement climatique a le vent en poupe et rien ne semble pouvoir l’arrêter. Les marches pour le climat se multiplient à travers le monde, et notamment en province de Luxembourg. Après Arlon, Bertrix et Marche-en-Famenne, une nouvelle mobilisation aura lieu dans le chef-lieu ce vendredi 15 mars.

Cette grande manifestation s’inscrit dans le cadre de la grève internationale Global Strike For Future, initiée contre le réchauffement climatique. Déjà 40 pays ont annoncé leur participation. L’objectif des manifestants reste le même : faire prendre conscience aux autorités qu’il est temps d’agir contre le réchauffement climatique.

Cette troisième marche pour le climat à Arlon devrait une nouvelle fois rassembler des milliers de personnes. Elle est en effet organisée par les mêmes organisateurs que la mobilisation du 7 février dernier : Lucie, Lucas, Calliste, Matias, Elisa, Augustin, Clara.

“Nous sommes Global Strike For Future Arlon. Un groupe d’étudiants engagés pour la cause environnementale” explique Calliste Vergnol, l’un des étudiants à l’origine de la marche. “Suite à la marche que nous avons organisé le 7 février, notre groupe s’est élargi. Nous avons des représentants dans la plupart des écoles secondaires d’Arlon”.

“Cette grève s’adresse à toutes les générations”

Des animations après la marche

Le programme de cette grève grandeur nature est déjà connu. Le rassemblement est prévu à 10h30 à la place Léopold. Un petit discours sera donné à 10h40, avant le départ du cortège dès 10h45. La marche devrait prendre fin entre 12h30 et 13, à la Plaine des Manœuvres.

Mais contrairement aux autres manifestations, des animations sont prévues après la marche. Plusieurs associations seront ainsi présentes avec des stands et proposeront des animations. Ce sera notamment le cas d’Oxfam, Infor Jeune, Jeune CSC et CNCD 11.11.11. La fin des activités est programmée à 16h.

“Nous organisons cette grève en poursuivant deux objectifs” détaille Calliste. “D’une part, sensibiliser les citoyens à adopter un mode de vie plus écoresponsable. Comme l’utilisation d’une gourde, la consommation de produits locaux/biologiques, etc. D’autre part, interpeler nos représentants politiques en passant par la Belgique jusqu’à l’Europe car ce sont eux qui ont le pouvoir de changer l’avenir de la Terre”.

Les jeunes étudiants souhaitent aussi profiter des élections régionales, fédérales et européennes du mois de mai pour faire pression sur les différents partis politiques. L’objectif est que le sujet de débat résonne autour de la question environnementale.

“Nous demandons donc à TOUS les étudiants, du secondaire au supérieur, de la première à la rhéto, TOUS les adultes, TOUTES personnes motivées, de venir nous rejoindre. Montrer qu’on ne lâchera pas l’affaire. Montrer que la jeunesse veut un avenir plus que convenable” conclut les étudiants.

Toutes les informations pratiques sont disponibles sur l’événement Facebook en CLIQUANT ICI.

Rédiger un commentaire ici !