La Royale Philharmonie l’union Sterpenich-Barnich organise, le samedi 26 novembre, son traditionnel concert de gala. L’événement aura lieu dans le cadre majestueux de l’Eglise du Sacré-Cœur à Arlon. Les tickets sont d’ores et déjà en vente.

Depuis de nombreuses années, la Royale Philharmonie l’union Sterpenich-Barnich organise, le temps d’une soirée, son traditionnel concert de gala. L’occasion de clôturer la saison en partageant un moment musical et chaleureux. Cette année, le concert-événement aura lieu le samedi 26 novembre à 20h. Un spectacle qui s’annonce particulièrement impressionnant puisqu’il aura lieu dans le cadre somptueux de l’Eglise du Sacré-Cœur à Arlon, en face de l’hôpital. 

La thématique retenue cette année devrait ravir les mélomanes et les cinéphiles. En effet, la RPUSB plongera les spectateurs dans les plus célèbres musiques de films, “celles qui invitent aux voyages et à l’imagination”. Le concert sera également agrémenté de morceaux typiques d’harmonie, mais de nombreuses surprises sont au programme pour surprendre les oreilles des curieux. La direction sera assurée par la chef d’orchestre Amélie Casciato.

Les tickets sont d’ores et déjà en vente. Les personnes intéressées peuvent acheter leurs préventes au prix de 5€ en téléphonant directement à la RPUSB au 0473/45.19.33. Une entrée sur place est aussi possible au prix de 8€. Gratuit pour les moins de 12 ans.

L’histoire de la Philharmonie

L’aurore Barnich et l’Union Sterpenich naissent toutes deux au tout début du 20éme siècle. Fin des années soixante, voyant de nombreuses sociétés musicales disparaître, les aînés misèrent sur l’avenir. Ceci en mettant en commun leurs efforts et leur savoir–faire dans le domaine de l’enseignement musical. C‘est en 1982 que la fusion entre les deux sociétés voisines a lieu. Ainsi, la Philharmonie l’Union de Sterpenich-Barnich repart sur de bonnes bases pour continuer son rôle éducatif et social.

Royale depuis 1978, la Philharmonie participe à tous les événements qui marquent la vie des deux villages; qu’ils soient civils ou religieux. Elle est également à la base de grand nombre d’activités non-musicales (Repas divers, kermesse, etc.). Mais la société est aussi demandeuse de concert et autres activités externes aux deux localités.

A ce jour, la Philharmonie, en rassemblant une petite quarantaine de musiciens autour d’une même passion, conserve son rôle de gardienne des traditions et d’éducatrice sociale; et ce depuis plus d’un siècle.

Rédiger un commentaire ici !