L’absence de gelées tardives au printemps, conjugué à un taux d’ensoleillement exceptionnel en été, ravissent les viticulteurs. Les vendanges s’annoncent remarquables, alors que les premières foires aux vins arrivent à grands pas.

En bordure du village de Torgny, le hameau le plus méridional du pays, le domaine viticole du Poirier du Loup est bien connu des amateurs de vin. La coopérative, qui fonctionne grâce aux bénévoles qui se relaient quotidiennement, cultive cinq cépages sur les deux hectares de terres argilo-calcaire : le Pinot Noir, le Pinot Blanc, l’Auxerois, le Chardonnay et le Gewurztraminer. Au cœur de l’unique exploitation vinicole en Province de Luxembourg, les conditions météorologiques très clémentes de cette année devraient déboucher sur un cru 2018 de très grande qualité.

Quels bienfaits sur la santé ?   

Il n’en demeure pas moins que le débat autour des bienfaits du vin reste d’actualité : un verre de vin par jour, est-ce bon pour notre santé ?

À l’heure actuelle, les études scientifiques et les rapports des médecins se veulent extrêmement prudents sur la question. Il est avéré que le vin rouge contient des tanins, notamment des polyphénols, et ce sont ces antioxydants qui seraient bénéfiques sur la santé humaine en réduisant les risques de maladies cardio-vasculaires. Une consommation modérée de vin rouge pourrait donc avoir des effets positifs.

Le vin, est-ce bon pour la santé ?

Mais les spécialistes indiquent cependant qu’aucune étude ne prouve que le vin renferme des vertus exceptionnelles pour le système cardiovasculaire et la santé en générale. Le vin ne serait donc pas un breuvage miracle. « On peut donc dire que ses vertus sur le système cardiovasculaire sont possibles mais pas certaines » explique le Dr. Jacques Fricker, médecin nutritionniste à l’hôpital Bichat.

Du côté de l’Organisation Mondiale de la Santé (OMS), les experts recommandent de ne pas boire plus de trois verres par jour pour les hommes, et les femmes deux verres. En agissant de la sorte, le consommateur respecterait le seuil préconisé pour rester dans une consommation dite « à faible risque ».

Quoi qu’il en soit, tous les médecins s’accordent à dire que les bénéfices probables d’une consommation modérée de vin doivent s’accompagner d’une activité physique régulière, d’une alimentation saine et équilibrée, ainsi qu’un mode de vie éliminant le tabac.

Comment profiter de la saison des vins dans le Sud-Luxembourg ?

Pour celles et ceux qui apprécient le rouge, le blanc, le rosé ou le pétillant, la saison des vendanges représentent probablement la meilleure opportunité pour réassortir sa cave à vin qui commence à se faire vide en cette fin d’année.

« Qu’est-ce que vous regardez ? C’est la carte routière ? – Non ! C’est la carte des vins. C’est pour éviter les bouchons ! » disait en son temps Raymond Devos. Aujourd’hui, cette célèbre citation pourrait très bien être attribuée à un habitant de la province empêtré dans les bouchons entre Arlon et Sterpenich … Et si l’envie lui en dit, il pourrait même faire un détour par le Shopping Cora Messancy qui organise ce 1er octobre une foire aux vins. 

Comme chaque année, le centre commercial situé à Messancy organise sa traditionnelle Foire aux Vins du 1er au 29 octobre. Les amateurs de bonnes bouteilles auront la possibilité de découvrir ou redécouvrir les cuvées des centaines de vignerons qui seront invités durant tout le mois. Comme chaque année, plaisir et découverte seront les maîtres-mots de cette foire qui se veut conviviale.

Pour la journée d’ouverture le 1er octobre, le Shopping Cora Messancy met les petits plats dans les grands avec une dégustation en avant-première en présence de 35 vignerons et 150 vins différents. Le centre commercial agrémentera également cette soirée par un marché du terroir, un atelier culinaire autour du chocolat et un concert de jazz. Une occasion unique d’échanger pendant avec des hommes et des femmes passionnés par l’art vinicole et enthousiastes à l’idée de partager les secrets de leur terroir.

Pour les inscriptions : CLIQUEZ-ICI